Blog

Lettre de démission : comment la rédiger et l’envoyer ?

Vous avez décroché un nouveau job alors que vous êtes actuellement employé.e quelque part ? Ou bien vous souhaitez simplement prendre un break ?

Peu importe les motifs, vous avez pris votre décision : vous êtes prêt.e à démissionner. Une formalité administrative s’impose : rédiger et envoyer votre lettre de démission à votre employeur actuel. Ce n’est pas sorcier, à condition de respecter quelques règles.

Quand et comment informer votre employeur de votre démission ?

Dans un premier temps, vous pouvez parfaitement informer oralement votre employeur de votre intention de démissionner. Si toutefois vous êtes dans le processus de recrutement pour un nouveau job, il est préférable d’attendre d’avoir signé le futur contrat avant d’évoquer votre démission.

Pour qu’elle soit valable, vous devrez par la suite rédiger une lettre de démission en bonne et due forme et la remettre à votre employeur sous différentes manières :

–       soit par la remise de la lettre de démission écrite de la main à la main à l’employeur (celui-ci doit signer un double pour accuser réception) ;

–       soit par lettre recommandée à la poste. Dans ce cas, la notification sort ses effets le 3e jour ouvrable (tous les jours de la semaine sauf dimanche et jours fériés) suivant la date de son expédition ;

–       soit par exploit d’huissier (la notification sort ses effets immédiatement au moment de la remise de l’exploit par l’huissier).

Quelles sont les mentions obligatoires ?

Votre lettre de démission doit être faite par écrit et mentionner les éléments suivants :

–       votre nom et votre adresse ;

–       la date du jour où vous remettez ou envoyez la lettre ;

–       la personne ou le département à laquelle la lettre est adressée et l’adresse complète de l’entreprise ;

–       le fait que vous donnez votre démission et rompez ainsi votre contrat de travail ;

–       la date du début et de fin du préavis – pour en savoir plus sur le délai de préavis applicable, consultez les informations sur la fin du contrat à durée indéterminée ou la fin du contrat à durée déterminée sur le site du SPF Emploi ;

–       votre signature.

Sachez qu’en principe, vous n’êtes pas obligé d’indiquer le motif de votre démission. Soyez bref, surtout si vous avez déjà mentionné la raison de votre départ lors d’une première discussion avec votre employeur.

Modèle de lettre de démission

[Votre nom + prénom

+ coordonnées]

[Le nom de la personne à laquelle

la lettre de démission est adressée

+ coordonnées de l’employeur]

[Lieu, date]

[Votre lettre de démission incluant la mention que vous donnez votre démission / rompez votre contrat de travail + la date du début et de fin du préavis que vous allez prester]

[Votre nom + Votre signature]

Que faire après avoir envoyé la lettre de démission ?

Si votre employeur a signé votre lettre de démission pour réception, votre démission est valable. Si vous souhaitez partir plus tôt et devez négocier la durée de votre délai de préavis, vous devrez obtenir son accord.

Discutez des tâches et des missions à finaliser avant votre départ ainsi que d’une éventuelle passation à votre remplaçant.

A la recherche d’un nouveau défi professionnel ? Consultez nos offres d’emploi !


Articles liés :

–       Profil Linkedin : 5 astuces à activer pour faire la différence

–       12 questions à poser lors de votre entretien d’embauche

–       La Charte de recrutement PaHRtners

–       Conseils candidats : réussir votre entretien d’embauche sur Skype

–       5 conseils pour un CV efficace

Share